top of page
Rechercher

Histoire du boucanage

Le boucanage est à l’origine une méthode de conservation de la viande et du poisson qui consiste à les fumer pendant de longues heures.


Cette pratique largement répandue en Amérique du Sud, était à l’origine utilisée lorsque la quantité rapportée par les chasseurs était jugée trop importante pour être consommée rapidement. Le boucanier faisait boucaner la viande ou le poisson sur le boucan car en l’absence de sel abondant et efficace, les aliments se corrompent vite sous le climat équatorial.


Selon le dictionnaire d’Antoine Furetière rédigé en 1690, boucaner et boucanier viennent de boucan, terme issu de la langue des indiens Caraïbes, peuple des Antilles, qui désigne une claye sous laquelle ils font du feu pour rôtir et fumer les prisonniers qu’ils ont pris et qu’ils mangent ensuite.


Aujourd’hui, dans la langue française, le terme boucanage est utilisé comme synonyme courant de fumage mais selon les anciennes définitions retrouvées, le boucanage n’est ni grillade, ni rôti, ni séchage, ni fumage… mais tout cela à la fois.





40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page